Visite de Toulouse

Promène toi sur la carte pour avoir un aperçu de la situation du campus de TBS en centre ville de Toulouse et de son environnement : parcs, transports, bars, restaurants…

Mesdames et Messieurs, notre train arrivera dans quelques instants en gare de Toulouse Matabiau… »

Le train arrive enfin. Déjà, on peut voir par les fenêtres que le paysage change, les champs et la verdure sont peu à peu remplacés par des bâtiments de briques rouges. Voici Toulouse, 4ème ville de France et chef-lieu de la région Occitanie. 3ème ville préférée des français (Great Place to Work 2020), elle fait partie des plus ensoleillées de France.

Aujourd’hui, il fait si beau que mes yeux mettent quelques secondes à s’habituer à la lumière en sortant de la gare. Je m’arrête un instant, redresse mon sac sur mes épaules. Puis je commence à marcher vers le centre-ville. J’ai envie de me balader, de redécouvrir la ville. Je traverse d’abord le canal du midi, que de nombreuses personnes longent à vélo pour se rendre au travail ou simplement pour profiter de la fraicheur des arbres immenses qui l’entourent.

En quelques minutes, j’arrive place Wilson, plaque tournante de Toulouse, car elle est desservie par les deux lignes de métro. Toujours animée, de jour comme de nuit, elle est bordée de cafés, restaurants, cinémas, bars, boites de nuit et magasins. Cernée de rues très vivantes et souvent piétonnes, il est très agréable de se promener dans le quartier, pour découvrir d’autres endroits comme la place Saint Georges et son centre commercial ou encore la place Victor Hugo qui accueille l’un des principaux marchés de la ville rose.

En continuant rue Lafayette, j’atterris rapidement au Capitole, place centrale historique de la ville. Ses couleurs et ses bâtiments comme la mairie, en font un lieu caractéristique. L’hiver, elle accueille le marché de Noël et la patinoire, très appréciés des toulousains qui s‘y retrouvent par exemple pour déguster du vin chaud ou manger une crêpe.

Demi-tour, quelques pas et je rejoins la rue Alsace-Lorraine, la grande rue commerçante de Toulouse. Magasins de vêtements, de cosmétiques, de souvenirs, d’électroménager, de déco…  Le lieu idéal pour faire du shopping ! En remontant la rue, j’aperçois les galeries Lafayette dans une rue adjacente et m’y arrête pour y monter à l’étage, sur le toit, d’où on peut contempler presque toute la ville.

Je continue ma route jusqu’à ce que la rue se termine et débouche sur le musée des augustins, musée des beaux-arts de Toulouse regroupant de nombreuses sculptures. En continuant quelques minutes, on arrive au quartier des Carmes, l’un des plus anciens de Toulouse. Quartier très populaire et typique de la ville, il regroupe de nombreux restaurants et bars.

Cette fois je tourne à droite, pour arriver jusqu’à la Garonne. Le paysage y est magnifique, les rues plus calmes… Jusqu’au quartier de la Daurade et à la place Saint Pierre, où les étudiants sont nombreux à se rassembler aux terrasses des bars, dans une ambiance festive.

En traversant la Garonne par le Pont Neuf, j’arrive rapidement quartier St Cyprien. Situé sur la rive gauche du fleuve, il est excentré par rapport à la ville. On peut se balader sur la prairie des filtres, grand espace vert en bordure de l’eau très prisé l’été ou visiter le musée des Abattoirs, qui propose des expositions d’art moderne.

A quelques minutes de là, je prends le métro à la station Saint-Cyprien République. Je m’arrête à Jean Jaurès et effectue un changement de ligne direction Borderouge. Je descends station Compans Caffarelli. La station de métro débouche sur un grand boulevard, très animé, entouré de nombreux restaurants. C’est là que se trouve le jardin japonais, lieu poétique par excellence, à quelques pas de TBS. Les bâtiments de l’école encerclent la place de l’Europe, où de nombreux jeunes se rassemblent pour faire du sport. En plein centre-ville, à une minute de l’arrêt de métro, entourée de logements résidentiels.

Pour en savoir encore plus, suis le guide le Petit Tou !

Le parfait partenaire pour te faire découvrir Toulouse, sa région et ses bonnes adresses grâce à une équipe d’étudiants qui sillonnent les rues toulousaines pour dénicher tous les bons plans !

Il est réalisé chaque année par l’association « Le Petit Tou ». Gratuit et imprimé à 130 000 exemplaires, ce guide se veut ton meilleur allié pour profiter des douceurs de la ville rose. En 2019, Le Petit Tou a été élu 1er city-guide étudiant de France et 2ème meilleure association de France.