Philosophie

Aujourd’hui, on va parler de philosophie et te donner nos astuces pour que tu réussisses au mieux cette épreuve.

Faisons une petite piqûre de rappel sur ce qu’est l’épreuve de culture générale : tu auras 4 heures pour rédiger une dissertation sur le thème du désir en apportant une analyse critique du sujet illustrée par des références de culture générale.

Avant l’épreuve

Avec un peu de rigueur, de connaissances et de méthodologie, je t’assure que tu peux devenir le nouveau Platon ! Il faut que tu sois à l’aise avec la thèse des auteurs que tu as révisé tout au long de l’année donc si tu as le moindre doute sur un point, n’hésite surtout pas à solliciter ton professeur. Tu peux également rédiger des fiches en notant l’auteur suivi des idées essentielles de sa thèse, sous forme de 2 ou 3 points par exemple.
Il en est de même pour d’autres supports de culture générale, comme des tableaux, des films ou autres.
En effet, des références originales distingueront ta copie, en phrase d’accroche (en début d’introduction et aussi au début de chaque partie du plan) par exemple, mais pas seulement.
N’oublie pas que c’est une épreuve de culture générale !

Le jour de l’épreuve

Dès que l’épreuve commence, il faut que tu analyse le sujet : focalise-toi sur chaque mot en accentuant l’analyse des termes secondaires, ce qui nuancera ton propos.
Par exemple avec le sujet « faut-il satisfaire tous ses désirs ? ». En premier, il faut analyser « satisfaire » pour élargir le sens de « désir » et voir apparaître des manières originales de traiter le sujet. Tu devras ensuite aller plus loin en analysant « faut-il » ainsi que « ses ».

Tu peux également retourner à l’étymologie des mots pour connaître leur sens premier, ce qui apportera de la singularité à ta copie. Par exemple en anglais « desire » signifie désir, volonté alors qu’en allemand « wunsch » traduit le souhait, la demande.

La problématique

Une bonne problématique est une question élaborée autour du problème que pose le sujet : elle doit souligner une contradiction, une impasse, que l’ensemble de ta dissertation viendra résoudre.
Attention toutefois à ne pas tomber dans l’évidence : une problématique qui vient facilement à l’esprit est souvent « trop simple ».

Le plan

Le plan classique se compose de 3 parties, mais libre à toi de laisser court à ton imagination, du moment que ton plan est clair et cohérent. Une partie doit répondre à une idée, et il est inutile de citer des tas d’auteurs par partie. Il est préférable que tu cites deux références bien utilisées et qui répondent au problème que 6 références apprises par cœur et utilisées sans cohérence.

La conclusion

Attention à ne pas la négliger ! Tu dois la construire dès le début de l’épreuve, après avoir rédiger l’introduction sur ton brouillon. Avec un point final défini, une réponse à la question, ton développement ne sera que plus fluide.

Une fois que tu as rédigé tous ces points, il ne te reste plus qu’à rédiger ta dissertation ! Suis bien un plan logique pour garder une cohérence, de l’introduction jusqu’à la conclusion.

Astuces

C’est la fin de cet article, et toute l’équipe des admisseurs de TBS tient à te souhaiter bon courage pour tes révisions dans des conditions si particulières.
Nous espérons que tous ces conseils te seront utiles et que tes concours se passeront au mieux.