Maths ECE

Aujourd’hui, on va parler Maths ECE et te donner nos astuces pour que tu réussisses au mieux l’épreuve.

Déjà, petite piqûre de rappel sur ce qu’est l’épreuve de maths :

Tu auras 4 heures pour cette épreuve, dont l’objectif est de répondre au plus de questions possible. Le but n’est pas de finir le sujet !

Avant l’épreuve

Avant même d’attaquer les annales ou les exercices, approprie-toi bien le cours, relis les leçons. Si tu connais parfaitement tes formules, théorèmes, points de cours, tu iras plus vite sur certains problèmes. La dernière ligne droite consiste à apprendre déjà les derniers cours, et en faisant des annales. Le but n’est pas de répondre au plus de questions, mais de les faire sérieusement, de passer du temps à réfléchir sur des questions complexes et lire très attentivement les corrections : pourquoi je n’ai pas su répondre à cette question ? Reprend précisément les points qui sont encore flous pour toi. Tu peux te faire des fiches où tu notes tes erreurs récurrentes et les solutions pour ne plus les faire le jour de l’examen !

Tu peux également apprendre des exercices types des Maths EDHEC : ce sont des logiques souvent récurrentes, applicables directement sans perdre de temps le jour J. Et puis évidemment, ne fais pas d’impasse sur Scilab ! De plus en plus de points lui sont accordés : tu peux te faire des fiches, avec des exemples de questions et de résolutions.

Fais-moi confiance, refaire des exercices la veille de l’épreuve ne t’aidera pas spécialement et aura plutôt tendance à t’embrouiller. Relis plutôt tranquillement les formules pour te mettre en confiance.

Le jour de l’épreuve

Le jour J est arrivé, et tu es déterminé comme jamais. Une fois le sujet ouvert, libre à toi de commencer par le premier exercice, ou par le plus facile : il n’y a pas de consignes particulières. Ne te précipite pas : tu peux lire l’ensemble de l’exercice avant de répondre aux questions, cela peut t’aiguiller. Encore une fois, s’il faut que tu sois rapide sur les questions, ce n’est pas une course. Il vaut mieux être rapide et efficace que trop rapide et imprécis. Souviens toi que ceux qui ont 20/20 ont réussi le problème et environ un exercice et demi (ce ne sont que des approximations).

Evite les ratures, le correcteur et autre. Structure également ta copie : le numéro de l’exercice, de la question, petit a, petit b… Ton correcteur pourra facilement te corriger et voir ta progression. Un correcteur qui arrive à te lire est un correcteur content.

Astuces

–       Ne reste pas bloqué devant une question « originale » : il y a toujours un point du cours qui est évoqué.

–       Certaines questions sont résolues rapidement à partir du cours, que tu peux citer. Comme le disait mon professeur : “un bon mathématicien est un mathématicien qui fait le moins de calculs possible.”

–       Ne sors pas avant la fin ! Même si tu as l’impression de ne plus être capable de répondre aux questions, ça serait trop dommage que tu aies l’éclair de génie pile au moment où tu rends ta copie.

–       Cherche les questions faciles : une dérivée par-ci, une matrice inversible par-là…

N’oublie pas que les maths ne sont pas uniquement une question de talents, c’est aussi de l’apprentissage, de la méthodologie et de la rigueur !

C’est la fin de cet article, et toute l’équipe des admisseurs de TBS tient à te souhaiter bon courage pour tes révisions dans des conditions si particulières.
Nous espérons que tous ces conseils te seront utiles et que tes concours se passeront au mieux.